Extramadura

17 avril 2006

Le Biltzar des écrivains de Sare

Le Biltzar des écrivains de Sare a eu lieu le 17 avril.
Au programme : présentation de livres, mais aussi de photos et de sculptures. Cette année, les organisateurs honoraient les écrivains Piarres Xarriton et Claude Dendaletche.

Un rendez-vous culturel incontournable

Le Biltzar des écrivains, aujourd'hui à sa 23ème édition, est devenu un rendez-vous culturel incontournable pour le monde culturel basque. Et l'édition 2006 confirme une forte participation des écrivains, des associations, maisons d'éditions, etc... Elle fait aussi la part belle aux autres formes d'expressions comme la sculpture, la peinture, la photographie. Présentation cette année d'une série de clichés du village de Sare de 1936 à 1939. Un témoignage exceptionnel de Jexux Elosegi, qui est resté en sommeil pendant 70 ans.

Tous les deux ans, le Biltzar, avec l'Institut Culturel Basque, honorent deux écrivains pour l'ensemble de leur oeuvre. Cette année, c'est Piarres Xarriton et Claude Dendaletche qui ont reçu le prix biltzar.

Le premier est un militant infatigable, un monument vivant pour la culture basque. Impliqué dans des domaines aussi divers que la culture, l'économie, et le social, il fut, entre autres choses, fondateur du lycée technique d'Hasparren et président de la maison basque de Paris.

Le second, Claude Dendaletche, est, quant à lui, un scientifique reconnu, ancien directeur du Centre de biologie des écosystèmes d'altitude. Passionné de montagne, de civilisations, de voyages, et, depuis 15 ans, bibliophile, il pose son sac à dos à Cambo entre deux excursions. Il a écrit 25 livres et collaboré à une quinzaine d'autres. Parmi eux, le livre des livres : Pyrénées, guide bibliographique illustré 1545-1955, une oeuvre gigantesque de 500 pages, après 12 ans de recherches.

Une journée passionnante  pour qui connaît la culture basque, mais aussi pour tout non initié qui voudrait se faire une idée de la production actuelle.

source


La vidéo du Biltzar (interview, TV Baiona)

(NDLR: Je relève l'un des propos au sujet du climat humide

En été, à Sare, il y fait souvent plus beau temps qu'ailleurs en France! C'est vrai qu'il y pleut, oui, aussi; des averses qui rendent vert le paysage,  les Saratars aiment conserver leur qualité de vie, il fait très doux vivre à Sare...)

Posté par KNTHMH à 22:43 - Euskadi - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire