Extramadura

02 janvier 2006

Les projets culturels de l'année 2006

Projet culturel 2006

2006eko egitasmoa / Projet culturel 2006

ACTIONS EMANANT

DES ASSOCIATIONS

DIRECTEMENT GEREES PAR ELLES

Valorisation

de la mémoire

Oroimenaren

baloratzea

Euskaldunen Itsasoa - La mer des Basques

L’association « Itsas Begia » (patrimoine maritime basque) fête cette année ses 25 années

d’existence. Elle organise à cet effet 25 événements baptisés « les 25 coups d’aviron »

(films, expositions, conférences, concerts, sorties etc.). Parmi ces 25 coups d’aviron, une

action dès octobre 2005 en direction des scolaires des cycles 2 et 3 pour les sensibiliser au

patrimoine maritime. Il s’agit d’un concours sur la création d’un abécédaire portant sur le

patrimoine maritime basque. Cette opération s’adresse à toutes les écoles (francophones et

bascophones)du littoral, de Bidart à Hendaye. Elle peut être un moyen, à travers le travail

des élèves bascophones, de faire ressurgir de l’oubli des termes en euskara liés au monde

maritime. Une exposition en fin d’année et une remise des prix clôturera l’aventure.

L’Institut culturel basque soutiendra cette opération à laquelle les écoles bilingues et

immersives adhèrent massivement.

Action 41 Association Itsas Begia :

Emissions radiophoniques liées à la mémoire collective

L’Institut culturel basque soutiendra deux émissions réalisées par l’association Euskal

Irratiak :

- « Gure arbasoak » : témoignages de personnes âgées sur la vie quotidienne, les

croyances, us et coutumes d’antan. La nouveauté 2006 consistera à constituer un

groupe de personnes âgées qu’Euskal Irratiak réunira chaque mois pour débattre de

sujets d’actualité. Responsable : Argitxu Cantero

- « Gure Bazterrak » : reportages liées à l’environnement et au patrimoine naturel et

archéologique, avec témoignages locaux à l’appui. Responsable : Lucien Etchezaharreta,

avec l’aide précieuse de Jakes Casaubon.

Action 42 Association Euskal Irratiak

La Soule et la Grande Guerre

Cette exposition réalisée par l’association Ikerzaleak montre comment les souletins, qu’ils

soient au front ou dans la vallée, ont vécu la guerre de 1914-1918.

Par le fruit des recherches entreprises (délibérations des conseils municipaux, archives

départementales ), des témoignages écrits (lettres, papiers militaires presse de l’époque) ou

oraux (souvenirs des enfants ou petits-enfants) récolté, l’exposition contribue au devoir de

mémoire. Des photos anciennes et des objets ramenés du front la complèteront. Elle sera

composée de 50 panneaux environ (25 en français, 25 en basque).

L’ICB aidera la traduction en langue basque de tous les textes.

Action 43 Association Ikerzaleak

Ostabat, lieu de confluence historique

des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

Classés chemins culturels européens, chaque année, près de 6 000 personnes empruntent

les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle de Saint-Palais à Saint-Jean-Pied-de-Port, en

passant par Ostabat. Les chemins sont souvent des lieux de réflexion, de rencontre et de

recherche de nouveaux repères… Actuellement, l’accueil des pèlerins est assuré dans de

mauvaises conditions, sans véritable moyen. Haize Berri voudrait améliorer ce service, avec

un espace réservé, entre autres, à la présentation de la culture basque, tout en poursuivant

les visites guidées du village.

Action 44 Association Haize Berri

Sü azia

Le travail de l’année 2006 va consister en une première étape de numérisation et

d’archivage de sources sonores appartenant à Sü azia. Des chants basques ont été

enregistrés sur bande numérique (DAT) dans les années 1990. Pour une conservation et

une utilisation durable et efficace de ces données, il est fondamental de les transformer en

fichiers informatiques. Indexation des sources, selon les normes actuelles d’archivage.

Action 45

Transmission

Transmisioa

CHANT

Formation des enfants de « Haur Kantu Xapelketa »

La première formation des enfants lauréats du Concours « Haur Kantu Xapelketa », assurée

par la Compagnie LagunArte, s’est terminée par la création d’un spectacle intitulé « Kaia » et

dont le DVD vient de sortir.

La Compagnie LagunArte propose une nouvelle formation (17 jours) qui s’achèvera par une

création d’un spectacle dont le titre est : « Katebatetakitto ». Thème : la télévision. Des

auteurs basques ont été contactés pour les paroles des chants, quant à la musique, elle sera

composée par Nadine Estève pour choeur d’enfants et quatuor à cordes.

Action 46 Compagnie LagunArte

BERTSULARITZA / Art de l’improvisation chantée et versifiée

Ces dernières années, l’enseignement de l’art de l’improvisation chantée et versifiée a pu se

structurer. Actuellement, l’apprentissage se fait dans les « bertsu eskola » de : Cambo (2

niveaux), Hendaye (2 niveaux), Bayonne (3 niveaux), Saint-Jean-Pied-de-Port (2 niveaux),

Chéraute et Ustaritz.

Les cours sont dispensés par : Carlos Aizpurua, Xumai Murua-Berra, Miren Artetxe, Sustrai

Colina et Amets Arzallus.

Durant l’année, plusieurs concours ou rencontres sont organisés à Itxassou, Ayherre,

Bayonne, etc).

Action 47 Association Bertsularien Lagunak

THEATRE en langue basque

dans les écoles privées

Artiste associé : Frantxua Cousteau

Objectifs : Développement de la communication orale et écrite en langue basque par

l’expression théâtrale.

Organisation, à Urrugne, d’une semaine culturelle accessible au plus grand nombre d’élèves

bilingues.

Liste des écoles primaires qui se sont inscrites pour travailler en ateliers théâtre : Aldudes,

Arbonne, Ascain, Briscous, Ciboure, Espelette, Halsou, Hasparren, Itxassou, Larressore,

Mouguerre, Saint-Palais, Saint-Pée-sur-Nivelle, Souraïde, Urrugne. Collèges : Cambo et

Saint-Palais.

Action 48 Association Euskal Haziak

ANIMATIONS PLURIDISCIPLINAIRES

L’antenne de Soule du Centre pédagogique Ikas se propose d’organiser diverses animations

en direction des élèves de 3 à 11 ans des trois filières d’enseignement. Ces animations

auront lieu à Noël, à Pâques et à la fin de l ‘année scolaire.

Cette année, Ikas intègre le projet « Bat biga hiru » du programme Batekmila de l’ICB dans

ces animations.

Action 49 Centre pédagogique Ikas

DANSE ET MUSIQUE TRADITIONNELLES

La Fédération Euskal Dantzarien Biltzarra, dont le siège social est à Louhossoa, regroupe à

ce jour : 10 groupes de danse en Basse-Navarre, 40 groupes en Labourd, 2 associations en

Soule (regroupant chacune une dizaine de groupes) et 3 groupes à l’extérieur du Pays

Basque.

La Fédération assure une formation de danse comme suit :

_ Des cours hebdomadaires assurés auprès des groupes de la fédération et de diverses

écoles primaires. Enseignants : Céline Dupeyrou et José Cazaubon.

_ Des stages à destination des groupes qui le désirent ;

Elle assure également une formation « Musique ». Cours assurés par Marie Errecart.

Action 50 Association E.D.B.

« ALAIKI » - ATELIER DANSE ET CHANT

Cet atelier, créé en 2004, regroupe une cinquantaine d’enfants de 6 à 11 ans qui viennent de

17 villages différents de Basse-Navarre.

L’objectif est d’approfondir les relations qui existent entre la danse et la musique.

L’enseignement se fait en basque.

Les cours sont dispensés par Denise Olhagaray, Bernadette Urrutia et Amaia Larissa et la

participation ponctuelle de Lorentxa Iturralde.

Action 51 Association Alaiki

« ZIRRIMARRA » - ARTS PLASTIQUES

Une trentaine d’enfants de la communauté des communes de Garazi-Baigorri participent à

cet atelier d’expression artistique animé par Fabienne Garay.

Action 52 Association Zirrimarra

CREATION

SORKUNTZA

-

« VASCONIA PHILARMONIQUE 2006 »

Carrefour des styles, cultures et langues

Le principe de ce projet est d’associer diverses cultures, voisines par bien des égards autres

que géographiques, et ce, au travers de diverses langues et de genres musicaux variés,

constituant un ensemble surprenant, mais plaisant et de qualité.

Des compétences aussi panachées que celles d’un groupe de rock basque (Skunk), d’un

orchestre symphonique (Bayonne Côte Basque), d’un groupe de polyphonies gasconnes

(Baleguèra), d’un jazzman expérimentateur (André Minvielle), et le tout sous la baguette de

Brice Martin, compositeur arrangeur lui-même, pourront offrir un spectacle unique en son

genre. Un spectacle vivant musical et chanté mettant en scène des artistes connus pour leur

attachement à utiliser dans leurs textes des langues minoritaires, autre particularité de ce

spectacle.

Action 53 Association Skunk Diskak

Théâtre basque

au collège « Xalbador ikastegia »

Treize élèves se sont inscrits à cet atelier théâtre qui sera mené par Maialen Eyhérabide. Dix

séances par trimestre y sont prévues et une création aura lieu début juin.

Action 54

CONTE

Première de la création

« HARILKA, du fil à la pâte »

à Bayonne

Depuis plus de 20 ans, Koldo Amestoy sillonne les routes pour aller à la rencontre des

publics et faire mieux connaître les contes et les mythes du Pays basque.

Avec Harilka, du fil à la pâte, il veut mêler à l’art de la parole plusieurs disciplines

artistiques. Le spectacle associera l’art du conte, celui du danseur, du musicien, du tisserand,

du parfumeur et… du chocolatier pour un parcours illustré de contes aztèques, basques… et

de récits originaux.

Conception et mise en-scène : Koldo Amestoy. Chorégraphie : Pantxika Telleria.

Accompagnement artistique : Bernadette Bidaude. Création lumière : Bruno Paris.

Avec : Koldo Amestoy, conteur ; Jésus Aured, accordéon ; Célia Thomas, danseuse ; Jeremy

Spencer, tisserand ; Christian Louis, créateur de parfums ; Serge Andrieu, chocolatier.

Aide à l’accompagnement artistique.

Action 55 Association Dariola

-

THEATRE

« EGOITZA »

Auteur : Antton Luku

Compagnie : Hiru Punttu

Après « Lurra », créée en 2003 et « Kabarete » en 2005, pièces résolument engagées,

Antton Luku propose avec « Egoitza », une comédie dans la droite ligne de celles écrites par

Piarres Larzabal.

Le sujet est vraiment d’actualité. Il traite des problèmes rencontrés par les jeunes pour se

loger.

Action 56 Companie Hiru Punttu

Deux créations en basque

par les lycéens de l’«Option théâtre » du Lycée de Navarre

La section théâtre en langue basque de l’Option théâtre du Lycée de Navarre compte

36 élèves et sont répartis en deux groupes.

Le premier groupe, composé de 13 élèves de Terminale, travaillera sur le thème de Carnaval

et s’associera au groupe de danse Garaztarrak pour présenter un spectacle intitulé

« Libertimenduak », le dimanche 26 février 2006.

Le deuxième groupe, composé de 26 élèves de Seconde et de Première, animé par Antton

Luku, mènera tout un travail de réflexion et d’expression sur les drogues.

Action 57 Lycée de Navarre

« OIERKOREN TRAJEDIA »

Opéra pastorale populaire

Auteur : Dominique Recalt

« La pastorale, un théâtre vivant en Soule, un théâtre où la nature est un acteur

incontournable, un rituel aussi, dans lequel la marche et la déclamation sont intimement

liées. Une musique de plusieurs heures rythmée par le son des bâtons des acteurs sur les

planches. Une création collective, où le bien côtoie le mal à travers une histoire où le destin

d’hommes et de femmes se joue sur une scène dépouillée : l’imaginaire y est sans cesse

sollicité et au-delà de l’histoire qui se joue, c’est cette forme de jeu qui constitue en quelque

sorte le fondement de ce théâtre. »

Direction artistique et mise en-scène : Dominique Recalt, Mixel Etchecopar, Gonzalo

Etxebarria. Création sonore et chants : Angélique Fulin. Création musicale : Mixel

Etchecopar. Scénographe-décorateur : Gonzalo Etxeberria. Artistes et partenaires : les

groupes « Amaren alabak », « Tehenta », CNR de Byonne Côte-Basque, etc.

Ce projet est porté par l’association Hebentik.

Hebentik travaille également à mettre en place une politique de diffusion et d’animation pour

la Soule.

Action 58 Hebentik

-

PASTORALE

« SANTA GRAZI PASTORALA»

Auteur : Junes Cazenave

Interprétée par les habitants de Sainte-Engrâce

Les Saint-Engrâciens ont choisi de raconter l’histoire de sainte Engrâce, sainte à l’origine du

nom de leur village.

« Vers l’an 300, une jeune portugaise du nom de Gratie se rendait avec sa famille en Gaule

pour y épouser un noble chrétien. Arrêté par des soldats romains, son équipage fut

massacré et Grâce, refusant de renoncer à la religion chrétienne, fut torturée. Son martyre

ne prit fin que lorsque ses bourreaux lui plantèrent un clou dans le front.

Le culte de Sainte-Engrâce s’enracina à Saragosse où furent conservées les reliques de la

sainte.

La légende dit qu’au Xe siècle, des voleurs s’emparèrent d’un bras de la sainte, chargé de

bijoux. Arrivés en Soule, ils furent contraints de le cacher dans le creux d’un chêne, près

d’une fontaine. Chaque jour, un taureau venait s’agenouiller devant le tronc et ses cornes

flamboyaient. Religieux puis fidèles accoururent. C’est à l’emplacement de ce chêne que fut

édifiée au XIe siècle l’église romane de Sainte-Engrâce. Ce sanctuaire devint un lieu de

pèlerinage réputé. En 1841, Sainte-Engrâce fut classée Monument Historique. »

Action 59 Association Pastorale

FRESQUE HISTORIQUE

Dans le cadre du Projet Hamar

Ce spectacle a pour objectif d’intégrer les habitants de Saint-Jean-le-Vieux à la célébration

des 10 ans de la Peña Donazaharre.

Bâtie autour de l’histoire de la création de Saint-Jean-le-Vieux, cette fresque historique

mettra en scène des personnages, artisans de cet événement. L’union des 3 villages

(devenus quartiers) au passé chargé d’histoire sera au coeur de ce spectacle qui associera les

membres de la Tamborada et tous les Donazahartars.

D’autres activités vont également voir le jour à cette occasion :

- Projet pédagogique autour des percussions dans les écoles primaires de Saint-Jeanle-

Vieux ;

- Spectacle sous forme de conte vivant (qui correspondra à la conclusion du projet

pédagogique) ;

- Rassemblement des Tamborradas : 400 musiciens défileront et présenteront des

spectacles dans les rues et places du village.

Action 60 Association « Peña Donazaharre »

THEATRE DE MARIONNETTE

« TZIMI » (Conte de singesse)

de Jean-Pierre Klein

Compagnie Traboules

« Conte philosophique à partir de l’histoire d’une rencontre entre une marionnette, en

l’occurrence un singe, et son manipulateur, en format de poche. Des questions essentielles

sont posées : Qui est qui ? Qui manipule qui ? Qu’est-ce que le pouvoir ? quel est notre

rapport à l’autre ? Pourquoi avons-nous besoin de l ‘autre ?… »

L’ICB décidera d’aider ou non la version basque après avoir vu la création en français prévue

le 14 décembre.

Action 61 Compagnie Traboules

DANSE TRADITIONNELLE

D’un commun accord avec la Fédération Euskal Dantzarien Biltzarra et l’Institut culturel

basque, voici les projets de création qui ont été retenus pour cette année :

¨  « Euskal urratsak » (pas de danse) – Compagnie d’art populaire basque Leinua.

Conception et mise en scène : Roger Goyhénèche. Musique : Elixabet Dufour.

¨  « Fandando » - Compagnie Maritzuli. Chorégraphie : Claude Iruretagoyena.

¨  « Izaki » - Groupe Lagunekin de Bardos.

Action 62

DANSE CONTEMPORAINE

23 :22

« Ce solo est avant tout le prolongement d’une rencontre avec Sébastien Bertaud, danseur

de l’Opéra National de Paris, interprète des pièces Andante et l’Exquise exubérance,

chorégraphiées par Pantxika Telleria durant l’année 2002. »

Chorégraphie : Pantxika Telleria. Assistante : Célia Thomas. Interprète : Sébastien Bertaud.

Musique : Ion Alberdi. Costumes : Karine Prins. Lumières : Javi Ulla.

Création du solo : mai 2006.

La diffusion de la dernière création « Kadira », ainsi que le spectacle « Hiruki lauki » seront

également aidés (Barcelone).

Action 63 Compagnie Elirale

LITTERATURE

_ « HATSAREN POESIA »

Aide à l’édition d’un recueil de poèmes regroupant une soixantaine de participants

(2 ou 3 poèmes par auteur) et organisation d’une journée autour de ces poètes, au

printemps, à Saint-Pée-sur-Nivelle.

De plus, depuis un an maintenant, Auxtin Zamora organise, une fois par mois, un parcoursdécouverte

de la nature en compagnie d’un poète.

Action 64 En partenariat avec Hatsa

LA LITTERATURE A TRAVERS LES ONDES

Lecture de texte d’auteurs basques

Afin de mieux faire connaître les classiques de la littérature basque en général et plus

particulièrement certains écrivains contemporains, Haize Berri propose la réalisation de

quelques émissions radiophoniques, avec lectures de texte, interviews d’auteurs, animations

diverses, dont des ateliers d’écriture. Parmi les auteurs qui ont déjà accepté de participer,

citons Aurelia Arkotxa, Koldo Izagirre, Mattin Hirigoyen, Txato, Itziar Madina. Ces lectures

peuvent également être publiques et donner lieu à la fabrication de CD Rom.

Action 65 Association Haize Berri

RADIOPHONIE

« HINKI HANKA » nouveau magazine culturel

L’Association Euskal Irratiak (regroupant les 3 radios associatives Gure Irratia, Irulegiko

Irratia et Xuberoko Botza) lance, à partir du début janvier, un nouveau magazine intitulé

« Hinki hanka »

Ce magazine comprendra deux parties : la première dédiée à tout ce qui se fait dans le

domaine du spectacle vivant, la seconde à la littérature et à l’édition. L’émission sera faite

par trois journalistes :

- Peio Sarhy : assurera la présentation générale ;

- Iñaki Etxeleku : évoquera toute l’actualité du « spectacle vivant »

- Lucien Etchezaharreta : sera chargé de la chronique littérature et édition.

Ce magazine sera diffusé tous les jours du lundi au vendredi.

Action 66 Association Euskal Irratiak

Diffusion

Hedapena

Diffusion par thème

GARAZIKUS - SCENE DE PAYS

Soutien et développement de la culture basque par l’organisation d’actions culturelles

éducatives en langue basque (intra et extrascolaires), l’accueil de résidences

d’artistes, la pratique artistique amateur, la diffusion et la création de spectacles

vivants.

Après « Super seme » en 2005, Garazikus poursuivra ses efforts de création et de

diffusion de spectacles jeune public par adaptation de spectacles en français déjà

existants.

Le programme de diffusion est en cours de construction.

Action 67 Association Garazikus

BERTSULARITZA – EMISSION RADIOPHONIQUE

Aide à la réalisation de l’émission radiophonique « Punttuka », préparée et présentée par

Eneko Bidegain.

Elle est diffusée le mardi soir à 19 heures puis sa rediffusion a lieu le dimanche en début

d’après-midi, sur les ondes des trois radios associatives basques.

Action 68 En partenariat avec Euskal irratiak

AUDIOVISUEL

_ CINEMA BASQUE

En direction des scolaires des 3 filières

La 8e édition de « Zinema hamabostaldia » a été un succès.

En 2005, 2 162 élèves ont vu un film basque, soit « Prop eta Berta », soit « Anna Luise eta

Anton », selon leur âge.

Programmation 2006 : du 19 janvier au 3 février. Films proposés : « Txoritxoak » (4 -7 ans),

« Sorgin bat etxean » (7 – 11 ans). Deux séances par jour, à 9 h 30 et 14 h 30, dans les

salles de cinéma de : Saint-Palais, Mauléon, St-Jean-Pied-de-Port, Hasparren, Cambo,

Bayonne, Urrugne, St-Jean-de-Luz, Biarritz et Hendaye.

Action 69 En partenariat avec Uda Leku

_ SOIREES VIDEOS

L’association Aldudarrak-Bideo proposera 4 soirées vidéos pour mieux faire connaître ses

propres productions (reportages, clips, documentaires, longs-métrages, etc.). Le but est de

réunir toutes les personnages ayant participé à ces réalisations et de toucher des nouveaux

publics.

La projection des vidéos aura lieu dans les salles de cinéma du Pays Basque (intérieur et

côte).

Aldudarrak Bideo assurera également une formation aux techniques audiovisuelles tout au

long de l’année.

Action 70 Association Aldudarrak-Bideo

LITTERATURE ET EDITION

Biltzar des écrivains du Pays Basque à Sare

Lundi de Pâques, 17 avril, présence toute la journée d’auteurs qui dédicacent leurs ouvrages

et présence également de quelques maisons d’éditions. Présentation des livres les plus

récents. Mise en contact direct du public avec des auteurs, des musiciens, des plasticiens…

Animations diverses.

Cette année, un auteur écrivant en basque et un autre d’expression française évoquant le

Pays basque seront honorés. Il s’agit de Lucien Etchezaharreta et de Claude Dendaletche.

Action 71 Office de Tourisme de Sare

Guide des Euskal Etxea

Il existe aujourd’hui plus de 300 centres basques et navarrais dans le monde, dont la plupart

se trouvent dans le continent américain, et plus particulièrement en Amérique du sud. Il

n’existe à ce jour aucun support ou guide permettant d’être éclairés de manière rapide et

complète sur ces centres. Aurélie Gilles et Sébastien Desgrans ont décidé de parcourir

l’Argentine, l’Uruguay et le Chili pour collecter les informations relatives à chaque centre

basque et élaborer un guide quadrilingue (français-euskara, anglais-euskara, espagnoleuskara,

euskara) les décrivant et les répertoriant en fonction de leur situation géographique

et de leurs activités. Le but de ce projet est de faciliter les échanges entre les différentes

communautés disséminées aux 4 coins du globe.

Action 72 Association 8 probintziak

BERTSULARITZA – JOUTES D’IMPROVISATION

En collaboration avec des associations locales, plusieurs joutes de bertsus sont organisées

tout au long de l’année. Dates et lieux sont fixés suivant les demandes qui viennent s’ajouter

aux propositions régulières : Ayherre, Urrugne, Itxassou, Garazi, Hendaye, Urepel, Ahetze.

Action 73 Association Bertsularien Lagunak

LES TROIS FESTIVALS

Dans le cadre du projet artistique Erein

de Herri Soinulariak

·  « HARTZARO ».

Thème : « Carnaval : traditions et création ».

Lieu : USTARITZ. Date : du vendredi 24 au mardi 28 février.

Opérateur : Association Errobiko Kaskarotak

·  « XIRU 16 ».

Thème : « Double culture, un langage original ? »

Lieu : GOTEIN-LIBARRENX (Soule) Date : 7, 8 et 9 avril.

Opérateur : Association Abotia

·  « ERROBIKO FESTIBALA ».

Thème : « Oralité et écriture par les signes - comment rendre le vivant ? »

Lieux : ITXASSOU

Date : 20, 21 et 22 juillet

Opérateur : Association Ezkandrai

Action 74 Association Herri Soinulariak

PRESENCE D’ARTISTES BASQUES dans EVENEMENTS CULTURELS

Dans sa mission de diffusion d’artistes basques et d’outils culturels (expos, borne tactile

etc…), l’ICB sera force de proposition pour les programmer dans chaque festival.

Par ailleurs, il ouvrira des partenariats avec des structures déjà existantes, tel que le Centre

des musiques actuelles Atabal, afin de créer des nouveaux réseaux de diffusion entre la côte

et l’intérieur (projet Euskal Herria Zuzenean en Soule).

Pour la première fois, un partenariat sera établi avec le festival du cinéma de Biarritz. A cet

effet, des vidéos en basque et un groupe de musiciens seront proposés pour la soirée dédiée

à la culture basque, particulièrement dans le « village du festival ».

Action 75

FESTIVAL « MAI EN SCENE »

à Mauléon, du 18 au 20 mai

Le service culturel de la Ville de Mauléon-Licharre et la Compagnie Tokia reconduisent le

festival « Mai en scène », consacré aux jeunes amateurs, dont certains jouent en basque. Le

complexe Maule-Baitha » (équipé pour le spectacle vivant) sera le lieu central du festival

mais la rue et des commerces mauléonais seront également investis. Comme l’année

dernière, les amateurs se mélangeront aux professionnels et auront la possibilité de

participer à des ateliers afin de découvrir des techniques différentes mais complémentaires

de la pratique théâtrale.

Action 76 Compagnie Tokia Théâtre

DANSE TRADITIONNELLE

D’un commun accord entre l’Institut culturel basque et la fédération Euskal Dantzarien

Biltzarra, voici les groupes de danse qui recevront une aide pour la diffusion de leur

spectacle et/ou de leur festival :

- Leinua « Hirubibat » ; Maritzuli « Côté cour, côté jardin » et « Kux ala Pil » ; Izartxo

« Hartzaro » ; « Bidean zehar » ; Xirimola « Dantz’adi ».

La fédération EDB poursuivra l’organisation de ses rencontres habituelles tout au long de

l’année : Nafarroako Mutxikoaren eguna (dimanche 26 mars), Dantzari Ttiki et Dantzari

Gazte (mai), Herri Dantzari (septembre) et Mutxikoen Eguna (8 octobre).

Action 77 En partenariat avec E.D.B.

LES RENCONTRES D’ISTURITS

et D’OXOCELHAYA

Les Rencontres sont un espace de recherche, de création et d’échanges. Elles se situent

dans un cadre et un projet culturel global, atypique, unique en son genre du fait de la

spécificité du site d’Isturitz et d4oxocelhaya, projet par lequel se tissent des liens étroits

entre préhistoire et modernité, patrimoines, arts, cultures, environnement.

Dans le cycle « Du signe à la langue », l’ICB soutiendra :

- « Lur-argi » (Clair de lune) – Le point de départ de cette création réside dans le désir

de faire se rencontrer deux langues, une vivante et fragile, le basque, une disparue, le grec

ancien ; de faire se rencontrer deux cultures, à priori éloignées dans le temps et l’espace.

Artistes prévus : Olivier Dejours (compositeur), Mixel Etxekopar et Sylvie Pascal (flûtistes),

Miren Artetxe (bertsulari) et Dido Lykoudis (tragédienne grecque, spécialiste en grec

ancien) ;

- « L’alphabet de la culture basque » de Bernardo Atxaga. Interprété par Txomin

Héguy du Théâtre des Chimères.

Action 78 Association Compagnie des Syrtes

« TXONTXONGILO EGUNAK »

FESTIVAL DE LA MARIONNETTE A HENDAYE

Ce festival est devenu maintenant un rendez-vous incontournable pour les enfants

bascophones ou en voie de le devenir. En effet, il est très important qu’ils aient la possibilité

de voir des spectacles en l’euskara en dehors de leur milieu scolaire.

Action 79 Association Akelarre

ECHANGES CULTURELS avec le Québec - Canada

_ PARC DE L’AVENTURE BASQUE EN AMERIQUE

La collaboration entamée depuis quelques années déjà entre l’I.C.B. et le P.A.B.A. se

poursuivra et, comme ce fut le cas pour les groupes Hegalka, Jean Bordaxar et Elaudi, des

chanteurs et musiciens du Pays basque seront accueillis au Québec en 2006.

Action 80 Association P.A.B.A.

_ ECHANGE CULTUREL AVEC LES INNUS

Un groupe de représentants de la communauté Innue de Uashat mak Mani-utenam du

Québec (Canada) vont entreprendre un voyage d’échange culturel en collaboration avec

différentes associations de la communauté basque regroupées autour du projet « Indianoak

2006 », sous l’égide de l’Institut Culturel Basque à Ustaritz et la Ville de Donostia-Saint

Sébastien.

Les ambassadeurs de la culture Innu auront comme thématique le mode de vie de la nation

Innu d’autrefois et d’aujourd’hui offrant une visibilité aux différentes formes du patrimoine

Innu. Parmi les Innus, on retrouvera des représentants : dans le domaine de l’éducation, de

la communication, de la muséologie, et de la tradition ancestrale. Les Innu désirent partager

leur espoir de survie et faire connaître leur tradition à la communauté Basque. Les

représentants de la nation Innu participeront à l’animation de soirées autour de plusieurs

films, de musique traditionnelle et contemporaine et de mini-exposition de la culture Innu au

centre Lapurdi d’Ustaritz.

Le groupe se joindra à des activités de partage culturel. Par exemple, il est disposé à

mettre sur pied un shaputuan, (habitation traditionnelle Innue) selon la disponibilité du

matériel provenant de la forêt et à présenter des mets traditionnels ainsi que des récitations

de contes et légendes Innues. De plus. ils pourront présenter des soirées de projections de

vidéos et conférences sur leur territoire désigné sur le nom « Nitassinan » qui veut dire

Notre Terre. Une exposition de photos prises dans la communauté et sur le Nitassinan fera

partie de l’exposition.

Arrivée à Biarritz le samedi 22 avril 2006

Départ de Biarritz le samedi 6 mai 2006

Parmi les participants au projet :

Denis Vollant : directeur de l'institut culturel Montagnais. expliquer ce qu'est l'Icem et le

rôle de l'institut dans la sauvegarde de la langue et la culture innue. il sera mis directement

en contact avec Pantxoa Etchegoin (directeur de l'Institut culturel basque)

Vivianne Michel : chargé du projet, coordonnateur durant le séjour

Évelyne St Onge : contes et légendes innus, conditions des femmes amérindiennes,

présentera le film "Chronique de Minganie"

Kathia Rock : chanteuse innue, guitare et tambour, qui sera mise en contact avec une

chanteuse basque.

Richard Fontaine : artiste peintre

Charles Api Bellefleur : joueur de tambour innu, écrivain, expliquera la langue innu et ses

origines.

Napoléon Vollant ; sculpteur sur bois présentera ses sculptures dans la salle d'exposition.

Pendant le séjour, de nombreuses rencontres seront organisées dans les écoles, collèges et

lycées, ainsi que des découvertes artistiques avec des musiciens et chanteurs locaux.

Organisation : Indianoak, Ibaialde

Partenaires : Associations Accord et Garazikus

Action 81

Diffusion pluridisciplinaire

par communes

Chaque année, et ce depuis sa création, l’Institut culturel basque travaille avec les

associations. Outre les conseils qu’il leur prodigue, il leur apporte un soutien financier

pour qu’elles assurent une animation culturelle dans leurs communes.

Voici le lieu et l’activité principale des manifestations qu’elles organisent :

AICIRITS – Foyer Rural

Conférence – soirée contes – Concert

ALDUDES – Aldudarrak Batasuna

« Pier-Pol Berzaitz kantatuz » Les chansons écrites

par Pier-Pol Berzaitz sont interprétées par les chanteurs de la vallée.

ASCAIN – Office de Tourisme

Patrimoine, littérature

BAIGORRY – Association Basaizea

Cycle de conférences en basque

BARDOS – Foyer de Jeunes et d’Education populaire

Exposition arts plastiques et spectacle vivant

BAYONNE – Association Hiruki

Animations chant et Olentzero, diffusion théâtre

BIARRITZ - Biarritz-Culture

Semaine d’expressions basques et d’ailleurs

23, 24 et 25 mars (spectacle vivant)

ESPELETTE – Association Begi Argi

Exposition collective en été

HASPARREN – Association Eihartzea

ORDIARP - Association Bil Xokoa

Animations musicales « Musikaren egunak »

OSTABAT – Association Haize Berri

Arts plastiques et animations en basque

SAINT-PALAIS – Association Zabalik

« Otsail ostegunak » - Cycle de conférences

SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT – Association Argian

Biltzar de la photo

SAINT-PEE-SUR-NIVELLE – Association Oxtikoenea

Animations autour du chant

URRUGNE – Association Hazia

Quinzaine culturelle basque (fin avril - début mai)

USTARITZ – Association Ur Begi

Spectacle de rue avec le Petit Théâtre de Pain

ACTIONS COMMUNES

INSTITUT CULTUREL BASQUE

et OFFICE PUBLIC « EUSKARA »

L’Institut culturel basque et l’Office Public « Euskara » ont signé une convention, en date du

12 mars 2005, pour fixer entre autres les champs d’intervention respectifs à chaque entité :

le secteur linguistique pour l’OPLB et le secteur culturel pour l’ICB.

Dans le cadre de cette convention, et d’un commun accord, les deux organismes

rencontreront, dès le premier trimestre 2006, les associations qui développent à la fois des

projets linguistiques et culturels, afin de déterminer la participation financière qui sera

donnée à chaque organisme, en vue des activités réalisées durant l’année.

_ Gatuzain, édition de livres pour enfants

_ Maiatz, édition de 2 revues littéraires

_ Pika, magazine mensuel pour enfants

_ Nanai, magazine bimestiel pour enfants

source (actions émanant des associations)


Posté par KNTHMH à 06:39 - Euskadi - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire